La cité des sciences à Tunis organise une rencontre scientifique sur la langue arabe et l’économie du savoir

La Cité des Sciences de Tunis, en collaboration avec l’Institut supérieur des langues de Tunis et le laboratoire des recherches sémantiques et de la linguistique informatique à la Faculté des Lettres, des arts et des Sciences Humaines de la Manouba, organise le 20 janvier une Conférence Scientifique sur la sur la langue arabe et l’économie du savoir.

Le programme comprend une série d’interventions d’experts sur les opportunités qu’ouvrent la langue à l’ère de la mondialisation et de l’accélération du développement numérique aux niveaux régional et international.

La cité des sciences a déclaré dans un communiqué de presse que la langue n’est plus uniquement un moyen de communication pour transmettre des concepts, connecter les gens, formuler des idées, exprimer des opinions et protéger l’identité et l’affiliation enracinée, c’est un moteur de développement et d’affirmation dans les domaines de la science, de l’économie, du commerce, des affaires et de l’information.

L’arabe est la langue sémitique la plus parlée au monde, avec plus de 422 millions de locuteurs dans le monde arabe et dans plusieurs régions comme la Turquie, le Tchad, le Mali, le Sénégal et l’Érythrée.

L’arabe est l’une des six langues officielles de l’ONU.