Jerandi et Tajani parlent de la coopération Tuniso-italienne et de la migration irrégulière

La promotion des relations tuniso-italiennes dans les domaines d’intérêt commun et la question de la migration irrégulière ont été au centre d’un entretien téléphonique, mardi 10 janvier 2023, entre le ministre des affaires étrangères, de la migration et des tunisiens à l’étranger M. Othman Jerandi et son homologue M. Antonio Tajani, ministre italien des Affaires étrangères.

Selon un communiqué publié par le département des Affaires étrangères, en évoquant la question de la migration irrégulière, les deux ministres ont souligné la nécessité de renforcer davantage la coopération et la coordination, en vue de les traiter et de trouver des solutions appropriées, compte tenu des défis et des retombées au double plan sécuritaire et humanitaire et de développement qu’elle pose.

Dans ce contexte, les parties ont souligné l’importance d’adopter une approche globale et de développer des mécanismes pour promouvoir les migrations régulières.

À la fin de la conversation, les ministres ont convenu d’échanger des visites ministérielles afin d’examiner l’ensemble de la coopération et de trouver des solutions pour contenir les problèmes de la migration irrégulière.

Cet entretien téléphonique confirme les relations dynamiques de la Tunisie avec l’Italie dans tous les domaines à l’appui du partenariat stratégique entre les deux pays. Depuis 2021, l’Italie est devenue le premier partenaire stratégique de la Tunisie, le premier investisseur énergétique et le deuxième partenaire d’investissement étranger avec 901 entreprises italiennes en Tunisie.

La coopération tuniso-italienne a été renforcée par l’annonce du projet d’interconnexion électrique à travers la mer entre la Tunisie et l’Italie, plus connu sous le projet “ELMED“, dont le financement s’élève à 307,6 millions d’euros.

Ce projet stratégique permettra à la Tunisie de répondre à ses besoins énergétiques, de renforcer la sécurité et la transition énergétique, mais aussi de réaliser l’intégration et la complémentarité avec l’Europe dans le domaine des énergies renouvelables.