Il faut identifier de nouveaux mécanismes d’aménagement pour les routes rurales

Le directeur général des ponts, Slah Zouari, a indiqué qu’environ 26 000 kilomètres (km) du réseau des routes rurales en Tunisie qui s’étend sur 58 000 km ont été aménagés et asphaltés, une longueur largement plus importante que celle du réseau routier numéroté (qui est de 20 000 km).

Cette déclaration vient au cours du séminaire international de l’association mondiale de la route PIARC, mercredi 3 mai 2023 et qui se poursuit jusqu’au 5 courant sur le thème ”des routes rurales et des ouvrages résilients, durables et sûres pour un avenir meilleur”.

Le directeur a mis l’accent sur la nécessité d’identifier de nouveaux mécanismes d’entretien et d’aménagement des pistes résilients aux changements climatiques et basés sur les nouvelles technologies, a rapporté un communiqué du ministère de l’Equipement et de l’Habitat.

Le séminaire est organisé par l’Association tunisienne des routes (ATR) et l’Association mondiale de la route (PIARC), en partenariat avec le ministère de l’Equipement et de l’Habitat.

L’objectif est de favoriser l’échange des expertises et expériences dans le domaine du développement de l’aménagement et de l’entretien des routes rurales pour faciliter l’accès à partir des zones rurales enclavées au réseau routier numéroté.

Il s’agit également d’identifier des alternatives aux matériaux de construction classiques lors de la réalisation des routes rurales et la construction des ouvrages.