Voici les solutions pour bouger au travail !

L’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) recommande de pratiquer 15 à 30 minutes d’activité physique par jour. Pour beaucoup le manque de temps dans un quotidien dense ne permet pas de s’offrir cette parenthèse pourtant nécessaire.

Quelles habitudes instaurer ?

Ainsi il est préconisé de faire ses réunions debout (il est prouvé que chacun ira ainsi à l’essentiel, donc gain de temps !) Ou des réunions en extérieur en marchant (au passage on prend l’air, plutôt que de rester enfermé dans un bureau toute la journée).

Si vous passez vos journées au bureau, vous aurez vite fait de passer une heure et demi sans vous lever sans vous en apercevoir ! Pensez à faire des pauses actives (et n’hésitez pas pour cela à mettre un rappel sonore sur votre téléphone par exemple !) Ça peut être des étirements, des exercices de renforcement musculaire, faire le rangement de son bureau (debout !) permet aussi de s’activer ! Tout comme prendre un coup de fil en marchant dans les couloirs. Il est aussi important de privilégier les escaliers à l’ascenseur.

Venir en vélo ou en marchant si on n’habite pas très loin. Si on est obligé de prendre le train, descendre quelques arrêts plus tôt pour marcher un peu. Sortir faire quelques courses pour le déjeuner au lieu de commander et de se faire livrer. Toutes ces petites astuces peuvent paraître minimes mais mises bout à bout elles aident à mettre en place des habitudes et à intégrer l’activité physique dans son quotidien. 

Activité physique au travail : quels sont les bénéfices ?

Le premier, c’est une meilleure gestion du stress. En pratiquant régulièrement une activité physique l’employé va être moins stressé. Aujourd’hui si un employé doit choisir entre deux entreprises il privilégiera celle qui peut lui proposer un programme d’activité physique. A la clé une meilleure santé mentale et un meilleur état d’esprit.

Le deuxième point, on gagne en productivité. Le salarié est plus actif, plus productif, plus efficace ; un vrai plus pour l’employeur.

Un troisième point : mieux dans leur tête et dans leur corps, les salariés ont moins d’arrêt maladie. L’entreprise gagne aussi en stabilité. Un employé moins stressé, dans une meilleure santé mentale et physique tend à rester dans cet environnement.

Le quatrième point, c’est un meilleur esprit d’équipe. Quand on passe du temps entre collègues, à faire un footing, à faire une séance de « sport », cela joue forcément sur la cohésion et la belle entente !