IGC : La Tunisie, 5ème pays moins corrompu de la région MENA

La Tunisie se classe 82ème sur 196 pays dans l’Indice Global de Corruption publié par le cabinet suisse Global Risk Profile (GRP). Elle gagne une place dans l’édition de cette année par rapport à la précédente. En obtenant un score de 47,75 le pays se classe neuvième à l’échelle africaine et cinquième dans le monde arabe.

L’indice permet d’évaluer et d’analyser le niveau de corruption et d’autres crimes en cols blancs à travers le monde. Un score de 100 témoigne de l’indice de corruption le plus fort alors que celui de 0 illustre le plus faible niveau. Le niveau de corruption en Tunisie est considéré comme étant moyen et place le pays dans la même catégorie que des pays comme l’Arabie saoudite ou encore l’Inde.

Dans le monde arabe, la Jordanie est le pays le mieux classé dans le classement international en se plaçant 61ème sur 196 économies étudiées par le cabinet suisse. Les Émirats Arabes Unis (EAU) sont deuxièmes parmi les pays arabes en se classant 64ème sur 196 pays. Le Qatar (73ème) coiffe au poteau l’Arabie saoudite (74ème).

La Tunisie (82ème) leur emboîte le pas et devient le cinquième pays arabe avec le plus faible niveau de corruption. Viennent ensuite le royaume de Bahreïn (83ème), le Koweït (93ème) et le sultanat d’Oman (103ème). L’Égypte (110ème) et le Maroc (121ème) referment le Top 10 des pays arabes les moins corrompus. Dans la région MENA, la Tunisie se positionne comme le 5ème pays le moins corrompu et 9ème à l’échelle africaine.