Identité numérique : Plus de 36 mille activées en 2022

Alors que la transformation numérique de l’Afrique prend de l’ampleur, les services publics se dématérialisent de plus en plus. L’authentification de l’utilisateur est requise pour garantir l’authenticité en ligne. Certains pays prennent déjà des dispositions à cet effet.

En Tunisie, le projet de l’identité numérique, lancé en août dernier, se présente comme un socle pour la numérisation des services gouvernementaux et et la clé électronique qui offre aux citoyens un accès sécurisé aux portails et plateformes numériques.

« Le nombre des demandes d’identité numérique activées a atteint 36466, à fin décembre 2022, alors que le projet a été officiellement lancé le 3 août de la même année », indique un communiqué du ministère des Technologies de la Communication. Il est à rappeler que ces demandes se font à travers la plateforme «www.e-houwyia.tn».

En effet, le gouvernorat de Tunis vient en tête avec 8701 identités numériques alors que celui de Tozeur est celui qui en compte le moins avec seulement 189, selon le communiqué du ministère des TIC.

Il est à noter que le passage à la technologie de l’identité numérique permettra au Tunisien l’accès à distance à certains services administratifs.